Le Soleil
Le premier ministre norvégien, Jens Stoltenberg, console un jeune homme lors d'une messe célébrée dimanche en l'honneur des des 94 victimes des attentats terroristes d'Oslo, vendredi.
Le premier ministre norvégien, Jens Stoltenberg, console un jeune homme lors d'une messe célébrée dimanche en l'honneur des des 94 victimes des attentats terroristes d'Oslo, vendredi.

La Norvège pleure

Katell Prigent
Agence France-Presse
Un roi aux yeux humides, un Premier ministre à la voix tremblotante, des personnalités politiques en larmes, des centaines d'anonymes silencieux: la messe en hommage aux victimes des attaques en Norvège qui ont fait 92 morts s'est déroulée dans une ambiance pesante.