Le Soleil
Véronique Denys, au sommet du Mont McKinley, plus haute montagne d'Amérique du Nord, qu'elle a atteint en 2009.
Véronique Denys, au sommet du Mont McKinley, plus haute montagne d'Amérique du Nord, qu'elle a atteint en 2009.

Véronique Denys en direction du sommet de l'Everest

Pierre Asselin
Pierre Asselin
Le Soleil
Au moment où vous lirez ces lignes, Véronique Denys sera probablement en train de reprendre son souffle dans l'air raréfié de l'Everest, en route vers le camp 4 et, avec un peu de chance, vers le plus haut sommet du monde.