Le Soleil
Le rapport du commissaire démontre cependant que dès le 17 mai, le ministre Couillard avait déjà conclu une entente de principe avec les deux hommes d'affaires, dans laquelle les principales modalités financières et matérielles de cette association étaient décrites.
Le rapport du commissaire démontre cependant que dès le 17 mai, le ministre Couillard avait déjà conclu une entente de principe avec les deux hommes d'affaires, dans laquelle les principales modalités financières et matérielles de cette association étaient décrites.

Centres d'injections supervisés: une question de données scientifiques

Matthieu Boivin
Le Soleil
L'ex-ministre de la Santé Philippe Couillard était en faveur de l'ouverture de centres d'injection supervisés sur le territoire québécois, lorsqu'il était membre du Conseil des ministres du gouvernement Charest.