Le Soleil
L'effet de la mutilation ou de l'accident mortel dépasse les murs de l'usine ou l'aire du chantier, les répercussions touchent les familles, les conjoints et les enfants. C'est ce que veut démontrer la campagne publicitaire de la CSST.
L'effet de la mutilation ou de l'accident mortel dépasse les murs de l'usine ou l'aire du chantier, les répercussions touchent les familles, les conjoints et les enfants. C'est ce que veut démontrer la campagne publicitaire de la CSST.

Plus d'accidents au travail que sur les routes

Yves Therrien
Yves Therrien
Le Soleil
Chaque année, les autorités manifestent leur mécontentement en analysant le bilan des accidents de la route. Pourtant, dans les usines, sur les chantiers de construction et dans entreprises de toute nature, il y a un mort tous les quatre jours, et toutes les six minutes un travailleur est blessé ou mutilé.