Le Soleil
Ni la principale association de pédiatres canadiens, ni la SAAQ, ni le CAA-Québec n'ont prévu imiter l'Académie américaine de pédiatrie et l'Agence de sécurité routière américaine, qui viennent de recommander que les sièges d'auto pour enfants soient maintenus vers l'arrière jusqu'à l'âge de deux ans.
Ni la principale association de pédiatres canadiens, ni la SAAQ, ni le CAA-Québec n'ont prévu imiter l'Académie américaine de pédiatrie et l'Agence de sécurité routière américaine, qui viennent de recommander que les sièges d'auto pour enfants soient maintenus vers l'arrière jusqu'à l'âge de deux ans.

Sièges d'auto pour enfants: statu quo au Québec

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
Contrairement à leurs voisins américains, ce n'est pour demain que les parents québécois seront encouragés à attendre que leur enfant fête ses deux ans avant de tourner son siège d'auto vers l'avant.