Le Soleil
Le capitaine Christian Maranda a eu la mâchoire brisée, les tympans percés, de la peau arrachée, les quatre ligaments de ses genoux déchirés en plus de perdre le tiers de sa cuisse droite et le tiers de son avant-bras droit dans l'explosion.
Le capitaine Christian Maranda a eu la mâchoire brisée, les tympans percés, de la peau arrachée, les quatre ligaments de ses genoux déchirés en plus de perdre le tiers de sa cuisse droite et le tiers de son avant-bras droit dans l'explosion.

Jour du Souvenir: quand l'esprit et le corps se souviennent...

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Le jour du Souvenir est l'occasion de se rappeler le sacrifice des militaires qui ont donné leur vie dans les grands conflits auxquels a pris part le Canada. Pour le capitaine Christian Maranda, le souvenir se vit au quotidien à travers les marques que son corps garde encore de l'explosion d'une bombe artisanale qui a emporté deux de ses hommes il y a un peu plus d'un an.