Le Soleil
Une publicité fictive qui invite les étudiants de cégep à boire à volonté pour 10 $ est présentée par le conseil d'éthique comme une promotion à dénoncer. La Régie des alcools est d'accord.
Une publicité fictive qui invite les étudiants de cégep à boire à volonté pour 10 $ est présentée par le conseil d'éthique comme une promotion à dénoncer. La Régie des alcools est d'accord.

Alcool et publicité: dénoncez ce qui vous choque!

Guy Benjamin
Guy Benjamin
Le Soleil
Les publicités sexistes des grandes brasseries et les promotions incitant à la surconsommation d'alcool ont la vie dure. C'est la raison pour laquelle le Conseil d'éthique de l'industrie québécoise des boissons alcooliques revient à la charge pour un troisième automne afin d'inviter les gens irrités par de telles publicités à se plaindre.