Le Soleil

La colline parlementaire en Mega Bloks

Pierre-Olivier Fortin
Pierre-Olivier Fortin
Le Soleil
De la maison familiale du quartier Saint-Jean-Baptiste, Gilles Maheux a vu la colline parlementaire se construire sous ses yeux dans les années 60 et 70. «J'ai toujours eu un talent de dessinateur. Je m'amusais à dessiner les édifices», raconte-t-il. Son rêve d'enfant était de reproduire tout le centre-ville en petits blocs. Avec le temps, le rêve s'est éclipsé, mais la naissance de son fils l'a ravivé, au point qu'il a quitté son emploi, 40 ans plus tard, pour le réaliser enfin.