Le Soleil
Au terme d'un procès éclair, le dissident chinois Liu Xiaobo a été condamné le 25 décembre à 11 ans de prison pour incitation à la subversion du pouvoir de l'État, un chef d'accusation relativement vague, souvent utilisé à l'encontre des opposants politiques et défenseurs des droits de l'Homme.
Au terme d'un procès éclair, le dissident chinois Liu Xiaobo a été condamné le 25 décembre à 11 ans de prison pour incitation à la subversion du pouvoir de l'État, un chef d'accusation relativement vague, souvent utilisé à l'encontre des opposants politiques et défenseurs des droits de l'Homme.

Le Nobel de la paix décerné au dissident chinois Liu Xiaobo

Karl Ritter et Bjorn Amland
Associated Press
Passant outre les menaces de représailles de Pékin, le prix Nobel de la paix 2010 a été attribué vendredi au dissident chinois Liu Xiaobo, qui purge actuellement une peine de 11 ans de détention. Le comité Nobel norvégien distingue ainsi le «plus grand symbole» du combat pour les droits de l'Homme en Chine.