Le Soleil
L'affichage en anglais a plus retenu l'attention que les bijoux et les montres de valeur à l'encan.
L'affichage en anglais a plus retenu l'attention que les bijoux et les montres de valeur à l'encan.

Le français malmené à l'encan

Matthieu Boivin
Le Soleil
Des Québécois qui ont participé, samedi après-midi, à l'hôtel Loews Le Concorde, à une vente aux enchères organisée par Asset Auctions, une entreprise ontarienne, disent avoir été dérangés par la présence de nombreuses affiches unilingues anglaises. Des affiches qui contreviennent à la loi 101.