Le Soleil
Le virus de la gripppe porcine a inspiré des théories de machination de l'industrie pharmaceutique pour accroître ses bénéfices.
Le virus de la gripppe porcine a inspiré des théories de machination de l'industrie pharmaceutique pour accroître ses bénéfices.

Le mythe de la conspiration bien vivant

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Le virus de grippe porcine? Une machination de l'industrie pharmaceutique pour vendre des vaccins. Le réchauffement climatique? Une mystification d'écologistes et de chercheurs assoiffés de subventions. Les attentats du 11 septembre 2001? Un complot de la CIA (motif au choix). Chaque fois qu'un événement important survient, il se trouve des gens pour y voir le produit d'une vaste conspiration. Qu'on le veuille ou non, ces thèses font maintenant partie du fond culturel et médiatique de nos sociétés. Mais qui sont ces gens qui y adhèrent? Et comment en vient-on à prêter foi à des théories parfois trop abracadabrantes pour faire un scénario d'Hollywood?