Le Soleil
Là où le bât blesse, c'est que la plupart des baby-boomers se voient à l'aise financièrement, mais qu'ils ne sont qu'un sur trois à investir dans un REER.
Là où le bât blesse, c'est que la plupart des baby-boomers se voient à l'aise financièrement, mais qu'ils ne sont qu'un sur trois à investir dans un REER.

Les baby-boomers voient à tort l'avenir en rose

Claudette Samson
Claudette Samson
Le Soleil
Les baby-boomers aiment bien porter des lunettes roses. Alors que les services publics peinent de plus en plus à répondre aux besoins, les 50-64 ans sont plus de la moitié à compter sur l'État pour les soutenir au moment de la vieillesse.