Le Soleil
Le prêtre Raymond Gravel estime qu'on doit reconnaître le chemin de guérison proposé par le pape Benoît XVI.
Le prêtre Raymond Gravel estime qu'on doit reconnaître le chemin de guérison proposé par le pape Benoît XVI.

Lettre du pape: un geste significatif selon Raymond Gravel

Frédéric Denoncourt
Frédéric Denoncourt
Le Soleil
La lettre adressée hier aux catholiques d'Irlande par le pape Benoît XVI constitue un premier véritable geste de contrition de la part de l'Église dans le dossier des sévices sexuels commis par des prêtres. On doit le reconnaître, estime le prêtre Raymond Gravel.