Le Soleil
Au chantier de Toulnustouc, au nord de Baie-Comeau, la tension avait atteint son comble durant l'été 2004. Hydro-Québec avait donc mis la clé sous la porte afin d'éviter un affrontement.
Au chantier de Toulnustouc, au nord de Baie-Comeau, la tension avait atteint son comble durant l'été 2004. Hydro-Québec avait donc mis la clé sous la porte afin d'éviter un affrontement.

Crise à la FTQ: des airs de déjà-vu

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
En 2004, il y a eu du brasse-camarade sur un autre chantier d'Hydro-Québec, à Toulnustouc, au nord de Baie-Comeau : intimidation, arrêt des travaux, menaces... Le projet de Grande-Baleine a des airs de déjà-vu.