Le Soleil

Les réfugiés de Québec: repartir à zéro et regagner son autonomie

Jean-Manuel Téotonio, collaboration spéciale
Le Soleil
Samira Zambrano aimerait se trouver un emploi rapidement. Pour elle, il est difficile de vivre en dépendant des diverses organisations qui les aident, sa famille et elle, à joindre les deux bouts. «On avait l'habitude de gagner notre vie par nous-mêmes. On ne dépendait de personne. Mais ici, on doit attendre après d'autres pour avoir ce dont on a besoin», se désole la mère de famille.