Le Soleil
La propriétaire du Lady Mary Ann, Johanne Dolbec, sait très bien que le prix remis à la gagnante sera fort probablement critiqué, notamment par les groupes féministes. «J'ai passé ma vie à vivre dans la controverse», explique celle qui vit du monde du divertissement pour adultes depuis plusieurs décennies.
La propriétaire du Lady Mary Ann, Johanne Dolbec, sait très bien que le prix remis à la gagnante sera fort probablement critiqué, notamment par les groupes féministes. «J'ai passé ma vie à vivre dans la controverse», explique celle qui vit du monde du divertissement pour adultes depuis plusieurs décennies.

Chantez, dansez... et gagnez des implants mammaires!

Matthieu Boivin
Le Soleil
Le bar de danseuses Lady Mary Ann offrira des implants mammaires d'une valeur de 7000 $ à la gagnante d'un concours de «nouveaux talents» que cet établissement lance dès dimanche. Une ancienne membre du conseil d'administration de la Fédération des femmes du Québec (FFQ), Émilia Castro, dénonce l'initiative de cet établissement, qu'elle qualifie de «complètement inacceptable».