Le Soleil
L'émotion s'est emparée de Michael Snell, 74 ans, pendant la lecture des excuses officielles du gouvernement britannique, hier. Déporté en Australie en 1950, il a fait partie des 150 000 enfants envoyés dans les pays du Commonwealth, souvent sans l'accord de leurs parents.
L'émotion s'est emparée de Michael Snell, 74 ans, pendant la lecture des excuses officielles du gouvernement britannique, hier. Déporté en Australie en 1950, il a fait partie des 150 000 enfants envoyés dans les pays du Commonwealth, souvent sans l'accord de leurs parents.

Orphelins de la Reine: au tour du Canada de s'excuser, réclame Duceppe

Valérie Gaudreau
Valérie Gaudreau
Rédactrice en chef
Gilles Duceppe somme le Canada de suivre l'exemple de la Grande-Bretagne et de s'excuser pour les mauvais traitements infligés aux petits orphelins britanniques. Un sujet qui touche d'autant plus le chef bloquiste que son grand-père maternel a immigré ici dans ce contexte au début du siècle.