Le Soleil
Le fait que plusieurs partisans et opposants au droit à l'euthanasie préfèrent bannir le terme de leur vocabulaire montre à quel point cette question aux enjeux médicaux, légaux, moraux et humains est hautement sensible.
Le fait que plusieurs partisans et opposants au droit à l'euthanasie préfèrent bannir le terme de leur vocabulaire montre à quel point cette question aux enjeux médicaux, légaux, moraux et humains est hautement sensible.

Audience sur l'euthanasie: la fin de vie au coeur des débats

Valérie Gaudreau
Valérie Gaudreau
Rédactrice en chef
«Je suis pleinement satisfait. C'est le genre d'exercice qu'on souhaitait. Et il atteint même un niveau plus élevé que ce à quoi on s'attendait.» Farouche militant pour le droit de choisir le moment de sa propre mort, Ghislain Leblond se réjouit de la commission parlementaire sur le droit de mourir dans la dignité qui commence aujourd'hui à l'Assemblée nationale.