Le Soleil
Lors d'une conférence de presse commune avec l'Espagne, la secrétaire d'État pour la Famille et la Solidarité de la France, Nadine Morano, annonçait le projet-pilote de l'essai de bracelets GPS. Cette mesure a pour but de prévenir la violence conjugale.
Lors d'une conférence de presse commune avec l'Espagne, la secrétaire d'État pour la Famille et la Solidarité de la France, Nadine Morano, annonçait le projet-pilote de l'essai de bracelets GPS. Cette mesure a pour but de prévenir la violence conjugale.

Violence conjugale: un bracelet à la rescousse?

Valérie Gaudreau
Valérie Gaudreau
Rédactrice en chef
En Espagne, des coupables de violence conjugale portent un bracelet GPS qui sonne dès qu'ils s'approchent de leur ancienne victime. Cette semaine, la France a annoncé qu'elle mettrait ce système à l'essai. Au Québec toutefois, le recours à ce nouvel outil de surveillance suscite interrogations et scepticisme.