Le Soleil
Au moins une personne a remis la copie d'une contravention reçue pour possession de seringues à l'organisme Point de repères. Son pdg, Mario Gagnon, cherche à dénoncer ce règlement auprès des élus.
Au moins une personne a remis la copie d'une contravention reçue pour possession de seringues à l'organisme Point de repères. Son pdg, Mario Gagnon, cherche à dénoncer ce règlement auprès des élus.

Interdiction de posséder des seringues: les travailleurs de rue piqués au vif

Mikaël Lalancette
Le Soleil
Pendant que la Ville de Québec mandate l'organisme Point de repères pour ramasser les seringues souillées aux quatre coins de la ville et que cet organisme, financé par la Direction de santé publique de la Capitale-Nationale, distribue du matériel stérile aux consommateurs de drogues injectables, la police, elle, met à l'amende ceux qui possèdent des seringues sur eux, qu'elles soient stériles ou non.