Le Soleil

General Motors ne vend plus Opel à Magna

Le Soleil
Le conseil d'administration de General Motors a décidé hier de conserver sa filiale allemande Opel, pourtant promise à l'équipementier canadien Magna. Dans un communiqué, le pdg de GM, Fritz Henderson, a indiqué que le constructeur automobile présenterait prochainement un nouveau plan de restructuration au gouvernement allemand. Cette décision intervient alors que les syndicats d'Opel s'étaient entendus hier avec Magna pour une réduction des coûts de 390 millions de dollars annuels.