Le Soleil

Tel père, tel fils

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
S'il faut en croire le père de Régis Labeaume, l'impulsivité du maire est en quelque sorte génétique. «Il retient ça en partie de moi et aussi de son grand-père maternel», expliquait, hier soir, Maurice Labeaume après l'annonce des résultats électoraux. Visiblement fier de son fils, M. Labeaume ajoute que seule la mère du maire de Québec pouvait véritablement lui faire faire ce qu'elle voulait. D'autre part, le paternel prend au passage les remerciements des candidates, maintenant conseillères d'Équipe Labeaume, qui l'ont souvent félicité «d'avoir fait un maire comme ça». «C'est grâce à moi», lance-t-il à la blague.