Le Soleil

Pas de pertes d'emploi chez Bombardier, dit Cannon

Marc Larouche
Le Soleil
Le coup du Bloc québécois a porté. Rapidement, le ministre des Affaires étrangères et chef de la diplomatie canadienne, Lawrence Cannon, s'est rendu à Rivière-du-Loup pour commenter les affirmations du chef bloquiste Gilles Duceppe et de sa candidate concernant les possibles pertes de contrats des entreprises canadiennes, dont Bombardier La Pocatière, consécutives à l'application du plan Obama. Disant vouloir «rétablir la vérité», M. Cannon a affirmé que le Buy American Act ne menaçait pas les travailleurs de Bombardier.