Le Soleil

Pas d'autopsie pour l'ado mort en Ontario

Pierre-Olivier Fortin
Pierre-Olivier Fortin
Le Soleil
La mort à Toronto lundi dernier de l'adolescent de 13 ans, Evan Frustaglio, atteint de la grippe A (H1N1), a bouleversé - mais aussi grandement inquiété les Canadiens. Le garçon avait l'air en excellente santé, si peu de temps avant de rendre l'âme... Les autorités confirment que le garçon était bel et bien atteint de la grippe A (H1N1), mais les rumeurs voulant qu'il ait succombé à une autre maladie ne seront jamais confirmées. Pour en savoir davantage, il aurait fallu qu'une autopsie soit pratiquée sur le corps du jeune, mais la famille a choisi de ne pas la demander. Au courant du cas, le directeur national de Santé publique, le Dr Alain Poirier, a tenu à rassurer la population. «Il y a des gens qui pensent maintenant qu'on peut avoir la grippe, ne pas le savoir et en décéder. La réponse c'est non, c'est clair. C'est vrai que ç'a été soudain dans son cas, mais on peut pas en dire plus», parce qu'il n'y aura pas d'autopsie.