Le Soleil

L'Alberta a décidé de limiter le vaccin aux personnes à risque

Le Soleil
Les autorités médicales albertaines ont décidé, hier, d'administrer le vaccin contre la grippe A (H1N1) seulement aux personnes à risque, pour l'instant. L'Alberta a modifié son approche en raison de la quantité de vaccins disponibles au pays ne permettant pas de vacciner tout le monde. Selon un porte-parole, le Dr Gerry Predy, les personnes qui pourront être immunisées sont les femmes enceintes, les enfants de 6 mois à 5 ans, les résidants des régions éloignées et les membres des villages isolés, de même que les travailleurs de la santé. Le Dr Predy a toutefois précisé que les autorités médicales de la province ne regrettaient pas leur décision initiale d'offrir la vaccination à tout le monde, mais que devant le manque de vaccins, elles avaient dû s'ajuster. La population sera avertie lorsque les cliniques seront en mesure de vacciner toutes les personnes qui le désirent.