Le Soleil

Des OGM dans ton chevreuil?

Annie Morin
Annie Morin
Le Soleil
En cette saison de chasse, une étude réalisée en Allemagne répond à deux questions intéressantes. Est-ce que des résidus transgéniques peuvent s'accumuler dans la viande d'animaux sauvages bouffant du maïs génétiquement modifié? Est-ce que ces bêtes peuvent contaminer l'environnement avec leurs déjections? Dans les deux cas, il semble que la réponse soit non. C'est ce qu'ont conclu les chercheurs d'une université de München en étudiant cerfs et sangliers locaux, qu'ils ont gavés de maïs OGM. Leurs carcasses n'ont pas révélé de résidus transgéniques, hormis dans les systèmes digestifs des deux espèces. La viande n'en contenait aucune trace. À peine un grain de maïs intact, capable de germer, a été récupéré dans les selles. Le grain mis en terre, sa croissance s'est avérée anormale.