Le Soleil

Un accord, mais pas de chiffres

Le Soleil
Les Européens se sont mis d'accord hier sur une position en vue du sommet sur le climat de Copenhague, mais en refusant de mettre de l'argent sur la table, ce qui leur a valu des critiques des écologistes. L'UE a fixé à 100 milliards d'euros (160 milliards $CAN) par an les besoins des pays plus pauvres pour faire face aux changements climatiques entre 2013 et 2020. Mais rien n'a été décidé sur la contribution européenne. Ces pays veulent voir les grandes nations bouger, et le contexte de crise budgétaire n'est pas propice aux offres généreuses.