Le Soleil

La suite du procès d'Eugène Godbout repoussée à mars 2010

Matthieu Boivin
Le Soleil
Alors que le contre-interrogatoire serré de l'accusé s'est conclu hier après-midi, la cause d'Eugène Godbout, cet homme de 63 ans de Saint-Damien de Bellechasse accusé d'agression sexuelle et de violence sur quatre victimes, reviendra devant le tribunal le 15 mars 2010. La juge Marie-Claude Gilbert n'a pas eu le choix de reporter le procès à cette date tardive, car les deux procureurs au dossier n'ont pas de disponibilité commune avant cela. Le procès devait durer deux semaines, mais cette période de temps aura été insuffisante pour compléter le travail.