Le Soleil

Votez pour des hausses de taxes

Pierre-André Normandin
Pierre-André Normandin
Le Soleil
Le Conference Board du Canada invite les électeurs à voter pour des candidats promettant des hausses de taxes. Selon son directeur du Centre de recherches municipales, Mario Lefebvre, il est irréaliste de promettre un gel de la principale source de revenus des villes alors que les dépenses augmenteront inévitablement en suivant l'inflation. Bref, autant agir de façon responsable et augmenter l'impôt foncier d'au minimum 2 % par année, dit-il. M. Lefebvre juge d'ailleurs insultant pour les fonctionnaires d'entendre les candidats promettre de dégraisser la «machine administrative». «Il y a une limite à l'histoire des fonctionnaires paresseux. Dans toutes les entreprises, il y en a et ce n'est pas nécessairement pire dans le monde municipal.» En entrevue, M. Lefebvre dit voir d'un bon oeil l'engagement du maire sortant Régis Labeaume, qui promet d'augmenter les taxes en suivant l'inflation.