Le Soleil

Campagne devancée au Bas-Saint-Laurent

Carl Thériault
Le Soleil
L'Agence de la santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent devancera sa campagne de vaccination pour les personnes dites «vulnérables». Une livraison de 30 500 vaccins au lieu des 20 000 attendus permettra cette opération dont les détails devraient être annoncés aujourd'hui. «Cela ne veut pas dire que la campagne pour la population en général sera automatiquement devancée», a prévenu René Dumont, porte-parole de l'agence. Ce nouvel horaire n'à rien voir, selon M. Dumont, avec l'éclosion de la grippe A (H1N1) dans des écoles de Trois-Pistoles et de la vallée de la Matapédia. Mais pendant ce temps, la grippe se répand dans l'Est, particulièrement dans la région des Basques, où des taux d'absences variaient entre 40 et 50 % dans des certaines écoles primaires hier. Des dirigeants scolaires, notamment à la commision scolaire du Fleuve-et-des-Lacs demandent à la santé publique de vacciner le plus rapidement possible les élèves.