Le Soleil

Ottawa confirme le droit du Québec d'imposer le français aux immigrants

Le Soleil
La Chambre des communes a adopté unanimement une motion pour reconnaître le droit du gouvernement du Québec de s'assurer que les immigrants qui s'installent dans la province apprennent le français avant l'anglais. La motion, présentée hier par le Nouveau Parti démocratique (NPD), survient en réaction au jugement de la Cour suprême du Canada invalidant des dispositions visant à faire cesser un stratagème permettant aux parents - souvent allophones - d'envoyer leurs enfants à l'école anglaise au Québec.