Le Soleil

Angolagate : le secret-défense bientôt levé?

Le Soleil
Une demande de levée du secret-défense sur les ventes d'armes françaises formulée par l'ancien ministre Charles Pasqua, condamné par la justice dans le scandale de l'Angolagate, pourrait être examinée, a déclaré hier le porte-parole du gouvernement Luc Chatel. Condamné à un an de prison ferme, Pasqua a demandé la divulgation de ces informations confidentielles, assurant que les plus hautes autorités de l'État étaient informées du trafic vers l'Angola, de 1993 à 1998.