Le Soleil

Un an de pen à Pasqua pour l'Angolagate

Le Soleil
La justice française a condamné hier à six ans de prison ferme les hommes d'affaires Pierre Falcone et Arcadi Gaydamak, personnages clés de l'Angolagate, une vaste affaire de commerce d'armes vers l'Angola remontant au milieu des années 1990.