Le Soleil

Des pancartes bien visibles

Pierre-André Normandin
Pierre-André Normandin
Le Soleil
Régis Labeaume avait multiplié les attaques en début de campagne contre le Renouveau municipal pour son utilisation de pancartes électorales. Disant vouloir être exemplaire, le maire sortant promettait de limiter la pollution visuelle en affichant uniquement sur des terrains privés, loin des poteaux et seulement au ras du sol. Mais voilà, une tournée du Soleil dans les rues de Québec hier a permis de constater qu'au moins cinq de ses candidats dérogent à la ligne de conduite.