Le Soleil

Les verts sont très déçus

Pierre-André Normandin
Pierre-André Normandin
Le Soleil
Les verts sont amèrement déçus des résultats du sondage Segma-Le Soleil publiés hier donnant à peine 3,6 % des intentions de vote à leur candidat à la mairie, Yonnel Bonaventure. «Mon maître à penser, c'est Georges Brassens. Il disait un jour : «les hommes sont faits, nous dit-on, pour vivre en bande comme des moutons. Moi, je vis seul et c'est pas demain que je suivrai leur droit chemin». Je ne veux pas dire que les gens sont bêtes, mais je trouve tellement malheureux que les gens suivent aveuglément quelqu'un qui leur fait des promesses. J'ai de la peine pour eux», de lancer le porte-étendard des verts. Interrogé sur sa troisième place derrière l'animateur de radio, celui-ci répond que «Jeff Fillion est un autre comme André Arthur qui crie des inepties et le monde a l'impression que ce sont des grands savants qui vont changer les choses». La déception est d'autant plus grande chez les verts que leurs sondages internes leur donnaient des résultats plus encourageants dans Limoilou, Vieux-Québec-Montcalm et Saint-Sacrement-Belvédère, où ils espérèrent toujours récolter 20 % des voies. Or, selon le sondage du Soleil, 55 % des électeurs de cet arrondissement songent à voter pour les candidats d'Équipe Labeaume. Reste que la marge d'erreur est de 9,3 %.