Le Soleil

Deux policiers suspendus pour un chien sans laisse...

Le Soleil
Deux policiers de Montréal ont écopé de sévères suspensions pour avoir arrêté illégalement, menotté et injurié un citoyen qui promenait son chien sans laisse. Le 2 février 2008, Richard L. se promenait lorsqu'il a entendu un policier lui crier trois fois d'attacher son chien. Au moment où il obtempérait, le policier Bruno Tulliani l'a sommé de sortir ses papiers. Comme il tardait à s'exécuter, le policier lui a passé les menottes. Richard L. a alors avisé le policier qu'il portait un défibrillateur cardiaque, ce à quoi le policier a répondu en le traitant de menteur. M. L. s'est senti mal et est tombé. Tulliani lui a remis un constat d'infraction. Les policiers ont reconnu leur culpabilité devant le Comité de déontologie, hier. Tulliani a été suspendu cinq jours, alors que son collègue Michel Masson a écopé un jour de suspension et un blâme.