Le Soleil

Hécatombe à Bagdad

Le Soleil
Deux sanglants attentats à la voiture piégée près de bâtiments officiels ont fait au moins 147 morts et plus de 700 blessés hier matin dans le centre de Bagdad, selon des sources hospitalières et policières, une attaque que le gouvernement a imputée à Al-Qaida et «ses alliés» pour torpiller les élections prévues en janvier. Les explosions se sont produites à moins d'une minute d'intervalle, à l'heure de pointe, près du ministère de la Justice et du siège de l'administration de la province de Bagdad.