Le Soleil
La bonne humeur régnait, hier soir, au sous-sol de l'église Notre-Dame-de-la-Recouvrance. L'organisme La Ruche Vanier avait organisé un 5 à 7 interculturel aux couleurs des petites communautés du quartier, originaires de la Birmanie, du Bangladesh et du Népal.
La bonne humeur régnait, hier soir, au sous-sol de l'église Notre-Dame-de-la-Recouvrance. L'organisme La Ruche Vanier avait organisé un 5 à 7 interculturel aux couleurs des petites communautés du quartier, originaires de la Birmanie, du Bangladesh et du Népal.

Un 5 à 7 interculturel réussi pour les nouveaux arrivants

Josée Guimond
Josée Guimond
Le Soleil
Ils parlent le birman, le bengali, le népali, un peu d'anglais, à peine le français. Pour eux, l'exotisme, c'est d'être dans un sous-sol d'église québécois, invités par un organisateur colombien. Bienvenue aux Nations unies... de Vanier!