Le Soleil
«Comme ministre, je veux rester au-dessus de la mêlée», indique Yves Bolduc. Il refuse de commenter un cas précis comme celui de Ghislain Leblond, qui racontait dans Le Soleil d'hier son désir de pouvoir, quand il sera prêt, obtenir de l'aide pour mourir.
«Comme ministre, je veux rester au-dessus de la mêlée», indique Yves Bolduc. Il refuse de commenter un cas précis comme celui de Ghislain Leblond, qui racontait dans Le Soleil d'hier son désir de pouvoir, quand il sera prêt, obtenir de l'aide pour mourir.

Euthanasie et suicide assisté: Bolduc refuse de se mêler du débat

Valérie Gaudreau
Valérie Gaudreau
Rédactrice en chef
Yves Bolduc veut rester «au-dessus de la mêlée» dans le débat entourant l'euthanasie et le suicide assisté. Le ministre de la Santé préfère donc laisser le Collège des médecins discuter de la délicate question.