Le Soleil
Philippe De Carufel, intervenant chez MIELS Québec, connaît bien la clientèle qui fréquente les parcs et les boisés à la recherche de relations sexuelles furtives. L'organisme sans but lucratif oeuvre depuis 11 ans à prévenir le VIH par des actions de sensibilisation et d'information auprès de la population.
Philippe De Carufel, intervenant chez MIELS Québec, connaît bien la clientèle qui fréquente les parcs et les boisés à la recherche de relations sexuelles furtives. L'organisme sans but lucratif oeuvre depuis 11 ans à prévenir le VIH par des actions de sensibilisation et d'information auprès de la population.

Relations sexuelles dans les parcs: la police collabore avec MIELS-Québec

Frédéric Denoncourt
Frédéric Denoncourt
Le Soleil
Dans une nouvelle tentative visant à inciter les hommes qui se livrent à des activités sexuelles dans les parcs de la ville à changer leur comportement, la police de Québec procédera à des actions de sensibilisation en compagnie de représentants du Mouvement d'information et d'entraide dans la lutte contre le sida à Québec (MIELS-Québec) durant deux jours. Par la suite, ceux qui persisteront à commettre des actes indécents dans les endroits publics seront de nouveau passibles d'amendes de 214 $, auxquelles pourraient s'ajouter des poursuites criminelles.