Le Soleil

De monitrice à maman, policière, infirmière...

Jean-Frédéric Légaré
Jean-Frédéric Légaré
Le Soleil
Vers 16h, au Patro Roc-Amadour, lorsque les parents viennent chercher leurs enfants, les moniteurs sont tout sourire avec les enfants, qui les gratifient en retour de rires et de marques d'affection. Tout le monde semble s'être bien amusé. Mais si l'amusement reste une consigne élémentaire dans les camps de jour, elle n'est désormais plus la seule. Car avec le temps se sont ajoutées ici et là des exigences auxquelles les moniteurs doivent se soumettre, alourdissant du même coup leur besogne quotidienne.