Le Soleil
Selon la secrétaire générale de la Commission de l'éthique de la science et de la technologie, Nicole Beaudry, certains visiteurs n'auraient pas fait la tournée de l'exposition «s'ils avaient su» que l'origine des corps est nébuleuse. La Commission souhaite connaître la provenance des corps, ou à tout le moins que les promoteurs donnent l'heure juste aux visiteurs à l'aide d'avertissements.
Selon la secrétaire générale de la Commission de l'éthique de la science et de la technologie, Nicole Beaudry, certains visiteurs n'auraient pas fait la tournée de l'exposition «s'ils avaient su» que l'origine des corps est nébuleuse. La Commission souhaite connaître la provenance des corps, ou à tout le moins que les promoteurs donnent l'heure juste aux visiteurs à l'aide d'avertissements.

Nouvelle contestation contre Bodies l'exposition

Jean-Sébastien Massicotte
Jean-Sébastien Massicotte
Le Soleil
Inquiète que la dignité humaine ne soit pas respectée, la Commission de l'éthique de la science et de la technologie (CEST) croit que la population doit connaître l'origine des corps présentés durant l'exposition Bodies, qui a cours actuellement à Québec. À défaut de pouvoir rendre publique l'information, l'organisme gouvernemental estime qu'il faut à tout le moins avertir les visiteurs sur cet aspect mystérieux de la populaire exposition.