Le Soleil
Aux yeux de la ministre des Aînés, Marguerite Blais, présente au colloque, le manque de personnel dans les centres d'hébergement, les levers à heures fixes, la qualité de la nourriture sont autant d'éléments qui peuvent être source de négligence.
Aux yeux de la ministre des Aînés, Marguerite Blais, présente au colloque, le manque de personnel dans les centres d'hébergement, les levers à heures fixes, la qualité de la nourriture sont autant d'éléments qui peuvent être source de négligence.

La négligence aurait tué 800 aînés en trois ans

Louise Lemieux
Louise Lemieux
Le Soleil
De tous les décès de personnes âgées de 65 ans et plus, 2370 ont abouti en enquête du coroner de 2005 à 2007. Dans le tiers de ces dossiers, le décès serait lié à la négligence, selon le chercheur Louis Plamondon, de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal.