Le Soleil

Pénurie de main-d'oeuvre dans les centres jeunesse

Valérie Gaudreau
Valérie Gaudreau
Rédactrice en chef
La situation de la main-d'oeuvre dans les centres jeunesse du Québec inquiète. D'ici cinq ans, la moitié des 13 500 employés seront à remplacer, notamment en raison de départs massifs à la retraite. Tout ça alors que le nombre de signalements à la DPJ augmente et que ces emplois ne sont pas toujours les plus attrayants aux yeux des nouveaux intervenants.