Le Soleil
«Ça n'a jamais marché avec ma mère. Et ce n'est pas parce qu'on ne s'aime pas. Je ne voulais donc pas lui faire de la peine, en lui demandant de rester avec mon père, un super bon papa. C'est pour cela que j'ai pris le temps d'écrire (une lettre). Elle m'a alors invitée à souper. Et on a passé la soirée à brailler dans les bras l'une de l'autre...»
«Ça n'a jamais marché avec ma mère. Et ce n'est pas parce qu'on ne s'aime pas. Je ne voulais donc pas lui faire de la peine, en lui demandant de rester avec mon père, un super bon papa. C'est pour cela que j'ai pris le temps d'écrire (une lettre). Elle m'a alors invitée à souper. Et on a passé la soirée à brailler dans les bras l'une de l'autre...»

Christine Marcotte, la petite fille du stationnement

Alain Bouchard
Alain Bouchard
Le Soleil
Dans la guérite du stationnement, la petite fille a l'air d'une de ces poupées vendues dans des cubes de verre comme si elles étaient un grand trésor. Et à sa façon, la petite fille est une sorte de trésor.