Le Soleil
«J'avais beau tout faire pour me vider en dehors de la classe : athlétisme, handball, gymnastique, hockey. Je ne tenais jamais en place sur un banc d'école. “Calme-toi! Cesse de rire!” J'avais tous les enseignants sur le dos. J'étais agitée comme ça se peut pas...»
«J'avais beau tout faire pour me vider en dehors de la classe : athlétisme, handball, gymnastique, hockey. Je ne tenais jamais en place sur un banc d'école. “Calme-toi! Cesse de rire!” J'avais tous les enseignants sur le dos. J'étais agitée comme ça se peut pas...»

Maria-Élissa Picard: petite peste, gros ouragan

Alain Bouchard
Alain Bouchard
Le Soleil
Une peste. Une peste totale. Tant et tellement que sa mère décide un jour de l'«expulser» elle-même du Collège Jésus-Marie de Sillery, en troisième année du primaire. Une école privée renvoie rarement un élève, du fait que les parents paient directement de leurs poches. Mais Lorraine Collins — une États-Unienne d'origine — voit bien que sa fille est en train de rendre tout le monde fou.