Le Soleil
C'est au centre Le Grand Chemin, qui traite les jeunes alcooliques et toxicomanes, que  Thomas (nom fictif) a pris la mesure de son intérêt pour les cartes et, surtout, de son besoin démesuré de gagner à tout prix.
C'est au centre Le Grand Chemin, qui traite les jeunes alcooliques et toxicomanes, que  Thomas (nom fictif) a pris la mesure de son intérêt pour les cartes et, surtout, de son besoin démesuré de gagner à tout prix.

Les jeunes et le jeu: tout a commencé par un p'tit 5$

Claudette Samson
Claudette Samson
Le Soleil
Tout a commencé banalement avec quelques paris sur les résultats d'une partie de basket ou de hockey. Oh, pas des grosses mises, 5 $. Puis, les montants ont augmenté. Ensuite, il y a eu les cartes, le poker notamment. Et de plus en plus, l'envie furieuse de gagner. À tout prix. Si bien que de fil en aiguille, Thomas (nom fictif) est devenu dépendant du jeu.