Le Soleil
Lors de son passage à la SPA, la jeune Emma a craqué pour ce joli beagle qu'elle aurait bien adopté si certains membres de sa famille n'étaient pas allergiques aux chiens.
Lors de son passage à la SPA, la jeune Emma a craqué pour ce joli beagle qu'elle aurait bien adopté si certains membres de sa famille n'étaient pas allergiques aux chiens.

La SPA recueille deux fois plus d'animaux

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Si l'entente de cinq ans conclue avec la Ville de Québec en juillet pour y assurer les services de fourrière et de recensement canin permet à la Société protectrice des animaux (SPA) de mieux survivre, elle a cependant également fait doubler le nombre d'animaux abandonnés recueillis par l'organisme sans but lucratif qui est présentement en pleine campagne de financement.